EMK & Richard Bellia

EMK-Photo-Bio

S’il y avait un panthéon des photographes du monde de la musique, Richard Bellia aurait une place gardée bien au chaud. Celui qui a tiré le portrait des plus grandes stars de la musique (Bowie, Cobain, Gainsbourg, Strummer, Björk, James Brown, Laurent Garnier, Iggy Pop, Bashung, et tant d’autres) sait mieux que personne, à travers son oeil aiguisé, faire honneur à l’esprit du rock. Son travail, habité par une éternelle jeunesse, dégage l’énergie brute reconnaissable entre mille. Et EMK, au détour d’une rencontre fortuite, a eu la chance exceptionnelle de passer sous l’objectif de ce photographe de légende.

Le hasard d’une rencontre

C’est autour d’une cigarette, lors d’une exposition, que le photographe et la chanteuse se rencontrent. Le courant passe, l’échange est simple et spontané. « Je ne savais pas qui c’était quand il est venu me parler, c’est au cours de la discussion que j’ai appris que j’avais en face de moi l’un des plus grands photographes de la musique, explique EMK. Du coup je lui ai demandé s’il pouvait me prendre en photo, et il a accepté. J’ai eu une chance extraordinaire.»

Le style Bellia, c’est le plus souvent du noir et blanc et exclusivement de l’argentique, des compositions au cordeau, une lumière à la fois douce et tranchante, éclatante de vie, témoignant de l’esprit de la musique, du rock, de la musique, de la vie. Son travail dégage authenticité et spontanéité, deux mots qui collent parfaitement l’ambiance du shoot d’EMK.

Un shooting authentique et spontané 

« Le shoot s’est déroulé chez moi, dans mon garage. C’était simple et spontané. Richard est une personne humble, simple et enthousiaste. On a pas mal discuté de son livre, « Un oeil sur la musique 1980-2016 », bourré d’anecdotes personnelles sur ses rencontres avec les plus grandes rock star. Et bien sur les photos sont sublimes. […] Ce qui était génial, c’est que ce jour là, j’ai eu en face de moi l’homme, l’artiste mais aussi le professeur (Richard Bellia enseigne la photo à Lyon, ndlr) : il m’expliquait le fonctionnement de son appareil, comment se positionner pour bien capter la lumière avec l’argentique, etc… En plus d’être un grand artiste à mes yeux, c’est une personne hyper sympathique., très humain et très cool.»

EMK garde un souvenir impérissable de cette rencontre et du shooting. Une chance rare, car le photographe, rompu à l’art d’immortaliser les légendes du rock, n’a pas vraiment pour habitude de photographier des jeunes artistes. « J’ai eu une chance folle de passer devant son objectif, conclut EMK. Se dire que t’es passée après Bowie, James Brown, Nirvana, Prince, des légendes quoi, ça fout des frissons. En gros, c’était chanmé ! »

 

Sophia Salhi, journaliste

Posted in News.